La culture générale : un outil indispensable

Si elle a tendance à décourager les étudiants, la culture générale est pourtant indispensable au quotidien, aussi bien pour réussir son cursus scolaire que sa vie d’adulte. Mais alors, que regroupe cet ensemble de savoirs et comment l’acquérir ?

La culture générale, un atout de taille dans la vie

La culture générale regroupe l’ensemble des savoirs relatifs à l’Histoire, mais aussi à la sociologie, aux mathématiques, ou encore aux différentes découvertes qui ont été faites dans le monde. Aussi rébarbatives puissent-elles être, les dates importantes de l’Histoire entrent également dans cet ensemble de savoirs primordiaux.

Ces différentes notions vous permettront de développer votre intelligence, tout en vous intégrant dans la société. Que ce soit au travers de divers sujets de discussion, de débats ou encore pour intégrer un poste important, un bon niveau de culture générale sera indispensable.

Du primaire au lycée, vos professeurs vous dispenseront des cours intégrant ces différentes notions. Puis, arrivé à l’âge adulte, un test de culture générale vous sera soumis. Vos connaissances générales sur le monde et son histoire, sur la sociologie ou encore la politique seront évaluées pour établir votre capacité à vous informer et estimer votre curiosité envers le monde qui vous entoure.

La culture générale dans la vie universitaire

Durant vos études universitaires, une bonne culture générale vous permettra de vous démarquer de vos camarades. Vos connaissances vous permettront de prouver que vos arguments et vos exposés sont riches et intéressants, additionnés d’informations actuelles ou passées qui serviront d’arguments à vos propos.

Quand vous entamez vos études universitaires, vous faites invariablement un pas de géant vers le monde adulte. Vous n’êtes plus qu’à deux doigts du monde professionnel, et vos discours doivent s’adapter à votre nouvel environnement. Il en va donc de même pour vos confrères qui suivent les cours dans la même université que vous. Avec eux, vous pourrez aborder des sujets sérieux, confronter vos idées, mener des réflexions de groupe construites. Ces débats vous amèneront peu à peu à construire un argumentaire sur un sujet donné, tout en ouvrant votre esprit à des points de vue éventuellement différents ou complémentaires.

C’est donc un nouveau discours qui s’ouvre à vous, qui vous permettra d’intégrer des cercles adaptés à votre nouveau statut : celui d’un adulte en devenir, capable de mener une réflexion et de suivre un argumentaire précis. Le savoir que vous pourrez alors mettre en avant montrera que vous êtes une personne intéressante, avec qui il est possible d’avoir une discussion posée et pertinente sur un sujet donné.

Que ce soit à l’université ou dans le monde du travail, notez qu’une bonne capacité de réflexion et des connaissances approfondies sont un plus indiscutable qui plairont à vos interlocuteurs.

La culture générale dans la vie professionnelle

Si lors d’un entretien d’embauche vous êtes face à des postulants moins cultivés que vous, vous êtes sûr d’optimiser vos chances de décrocher le poste de vos rêves ! Votre futur employeur appréciera votre culture générale et vos connaissances dans des domaines variés qui seront un véritable avantage pour sa société. Vous lui prouvez par ailleurs que vous êtes une personne curieuse et intéressée par le monde qui l’entoure.

Vous souhaitez faire de la politique ? Comment y parviendrez-vous si vous ne connaissez pas au minimum l’histoire de votre pays et des autres pays du monde, avec qui vous pourrez être amené à traiter ? Les conditions sociales et historiques joueront alors un rôle majeur dans votre réussite.

Vous envisagez une carrière dans la banque ? De fortes connaissances en mathématiques, en marchés financiers et autres vecteurs sociaux seront des atouts indispensables pour prouver votre valeur à ce type de poste. Votre motivation et votre intérêt indiquent également votre capacité à voir loin, en d’autres termes : votre ambition.

L’importance de la culture générale pour un poste à responsabilités

En tant que patron ou chef d’équipe, vous devez faire preuve de crédibilité. Elle passe aussi bien par votre attitude générale que par votre discours et vos diverses connaissances.

Ainsi, avoir des bases solides en psychologie vous permettra par exemple de développer de bonnes qualités relationnelles et vous aidera à gérer d’éventuels conflits. L’oral de votre examen à la culture générale vous aura également permis de développer de bonnes capacités d’expression, pour être compris avec facilité et respecté pour vos arguments convaincants.

Par ailleurs, vous développerez plus facilement vos capacités d’écoute et de conseil si vous êtes vous-même renseigné sur un maximum de sujets donnés. Parce que notre environnement socio-professionnel est de plus en plus complexe, il est important de pouvoir comprendre et argumenter sur de nombreux sujets de manière efficace, pour appréhender votre milieu avec plus d’efficacité.

S’intégrer à la société grâce à la culture générale

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir intégrer une discussion intéressante avec des gens cultivés ? Il n’y a rien de pire que de rester en retrait parce que vous ne connaissez rien au sujet abordé. En plus de passer pour un ignorant, vous limitez vos chances d’intégrer un réseau social aussi plaisant qu’intéressant.

Déjà durant vos études universitaires, la culture générale et les sujets de discussion que vous pourrez avoir favoriseront les rassemblements. Il en sera de même dans votre vie quotidienne !

Vous apprendrez notamment des notions qui vous étaient jusque-là inconnues sur les différentes cultures du monde : modes de vie, valeurs, croyances… Ce genre d’informations permet de s’ouvrir au monde et aux gens qui nous entourent ; d’ouvrir son esprit à autre chose que ce qui conditionne nos vies occidentales. Par ailleurs, ce type de connaissances vous permettra de mieux vous adapter si vous voyagez ou de tenir un discours adapté avec une personne issue d’une autre culture.

La culture générale, l’ouverture à un monde moderne

Le monde évolue, et avec lui se développent des questions complexes : bioéthique, démocratie, évolutions technologiques, les sujets modernes sont nombreux et instaurent le débat.

Le but des cours particuliers ou préparatoires de culture générale est notamment d’amener à réfléchir sur ces interrogations, ces sujets en perpétuelle évolution. L’idée est de faire comprendre aux étudiants que ces faits contemporains sont le fruit d’un héritage culturel riche. De l’origine des civilisations aux religions, en passant par les événements historiques qui ont bouleversé le monde, notre situation actuelle est invariablement le résultat de notre passé.

Pour comprendre le monde d’aujourd’hui, il est primordial de connaître notre Histoire. Ainsi, divers domaines sont abordés pour y parvenir : des œuvres littéraires aux faits historiques, sans oublier la sociologie, la politique et la religion.

Se former pour acquérir une bonne culture générale

Il existe différents moyens de se former en culture générale, pour acquérir ces bases solides qui vous suivront durant toute votre vie. Pour les étudiants, cela commence bien sûr par les classes préparatoires.

Les classes préparatoires, une étape à prendre au sérieux

Nombreux sont les étudiants qui ont tendance à minimiser l’importance du cours de culture générale en classe préparatoire. Pourtant, c’est à ce moment-là que vous apprendrez les bases qui vous serviront pour vos prochaines années universitaires : des auteurs célèbres, leurs œuvres, leurs idées, l’histoire… Les notions évoquées sont nombreuses et faciliteront votre ouverture d’esprit.

Chaque élément appris en CG vous sera utile dans vos prochaines matières et devra être adapté selon le contexte qui vous sera demandé. N’hésitez donc pas à envisager une citation sous un angle différent, évoquant des faits d’actualité, voire cinématographiques si le sujet s’y prête. Les enseignants et correcteurs apprécient les étudiants qui font preuve à la fois d’initiative et d’ouverture d’esprit, pour utiliser leurs connaissances à bon escient.

Savoir s’organiser pour ses cours de culture générale

Les informations que vous recevrez en classes préparatoires seront nombreuses et variées. Pour les apprendre correctement, il conviendra de mettre en place une organisation rigoureuse et méthodique.

Entraînez-vous dès le début à synthétiser vos idées, en contractant toutes les données de manière à ce qu’elles soient rapidement compréhensibles lors de vos révisions, tout en étant complètes. Dans le même temps, vous apprendrez à poser une problématique sur un sujet, puis à construire un plan logique qui permettra de développer vos idées. Cette méthodologie, en plus de vous permettre d’appréhender plus rapidement vos cours de culture générale, vous sera d’un grand secours durant votre parcours universitaire. Apprenez dès à présent à travailler de manière rapide et efficace !

Durant vos cours en classes préparatoires, tentez également de devenir expert sur quelques œuvres en particulier. Loin de délaisser les autres, vous pourrez vous focaliser sur des œuvres complètes, dans lesquelles vous pourrez piocher les passages pertinents dès votre deuxième année de fac.

Notez toutefois que pour un accès rapide et facile à ces informations en temps utile, il vous sera nécessaire d’établir des fiches. Vous pourrez les classer par genre, puis par auteur, pour optimiser vos chances de retrouver facilement les informations souhaitées. Tout ce travail en amont, durant vos classes préparatoires, vous permettra de gagner un temps considérable dès la deuxième année d’études.

Toute la culture assimilée en prépa vous sera d’une aide précieuse pour suivre vos cours universitaires avec davantage de facilité. Les données culturelles que vous pourrez intégrer dans chacun de vos cours montreront que vous êtes une personne intéressée et cultivée.

Le test de culture générale

Vous serez soumis à une épreuve de synthèse de texte ESCP, qui induira une bonne organisation pour finir dans les temps. Il en va de même pour votre dissertation ou votre contraction de texte. Pour éviter de rendre une copie où il manquerait des mots, voire un paragraphe entier, entraînez-vous autant que possible. Chez vous, organisez des épreuves de culture générale chronométrées, qui vous permettront de définir vos capacités, et de les adapter au besoin.

Dans ce timing, n’oubliez pas de vous laisser un temps de relecture : les fautes d’inattention ne sont vraiment pas bien vues, et plus votre copie sera parfaite, plus vous optimisez vos chances de décrocher une bonne note.

Cours particuliers de culture générale

Vous souhaitez passer le concours de culture générale ? L’option des cours particuliers est alors parfaite. Ils peuvent être dispensés par des professeurs de lettres, de philosophie, voire un professeur de Sciences Po. Au travers de réflexions issues de ces différents milieux, ainsi que de l’histoire ou de la psychologie, vous apprendrez à construire votre propre réflexion.

Pour ce faire, votre professeur vous apprendra à étudier et analyser un texte, pour en extraire les idées principales. L’idée est de se mettre dans la peau de l’auteur, pour comprendre le cheminement de son idée. Une fois l’analyse effectuée, vous apprendrez à faire la synthèse de votre texte de manière à la fois concise, claire et précise. Cette façon de travailler deviendra finalement un automatisme, qui vous aidera dans votre vie professionnelle à construire par exemple des dossiers rapidement et avec efficacité.

Prendre des cours particuliers pour se préparer au concours

Vos cours particuliers vous aideront à vous préparer en douceur au concours, divisé en 3 épreuves écrites :

  • La dissertation de culture générale : elle dure 4 heures et vise à traiter une problématique en saisissant rapidement ses enjeux. Grâce aux connaissances accumulées et à votre culture, vous serez à même d’appréhender le sujet avec efficacité et rigueur, pour établir un plan de dissertation précis et logique.
  • La contraction : cette épreuve dure 2 ou 3 heures et vise à résumer un texte pour en faire ressortir l’essentiel, à environ 10% de sa taille initiale (300 mots pour 3000 initiaux par exemple). Il faudra suivre la logique d’argumentation du texte de base, tout en condensant son contenu pour aller à l’essentiel. L’ensemble devra bien sûr être totalement réécrit et reformulé.
  • La synthèse : cette épreuve d’une durée de 4 heures porte sur trois textes. Ils abordent des thématiques et des approches quelque peu différentes d’un sujet, afin de les confronter sans porter de jugement personnel.

Vous devrez également vous préparer à votre oral. Au cours de cet entretien déterminant, vous devrez faire preuve de logique et d’un raisonnement construit. Les examinateurs souhaitent vérifier la capacité des élèves à appréhender un sujet dans son ensemble, tout en y intégrant des notions de culture générale : peinture, cinéma, philosophie, littérature, sociologie, histoire, etc. Vous serez jugé sur différents domaines qui prouveront votre capacité à raisonner avec logique, au travers d’un argumentaire bien tenu et facilement accessible.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s