Faire une classe préparatoire économique : quels sont les avantages et comment s’y inscrire ?

Une fois le Bac en poche, vous avez la possibilité de suivre des classes préparatoires avant votre entrée à l’université ou dans les grandes écoles. Il s’agit d’une formation qui dure un ou deux ans, et qui permet de préparer le concours d’entrée auprès de l’école de votre choix. Ces prépas proposent différentes filières, à choisir en fonction de l’école visée. La prépa économique et sociale est l’une d’entre elles. Celle-ci est destinée aux étudiants qui souhaitent obtenir une place dans les grandes écoles de commerce ou les écoles normales supérieures.

Qu’est-ce qu’une prépa économique ?

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) économiques et sociales sont des formations post-bac qui s’adressent aux bacheliers titulaires d’un Bac S, ES ou STMG. À travers ces formations, ceux-ci sont accompagnés par des enseignants qui vont les aider à préparer les épreuves aux concours proposés par les écoles de commerce et de management. Le programme de cours sera différent en fonction de la filière choisie. Mais, d’une manière générale, les étudiants auront à travailler sur les mathématiques, l’informatique, les langues, l’histoire ou la sociologie.

Pour évaluer leurs acquis, ils passent par des contrôles et des devoirs surveillés, organisés chaque semaine. Des notes seront attribuées pour chaque test. L’étudiant passe également un conseil de classe pendant lequel il fait le point sur ses avancées avec les enseignants.

Quels sont les parcours disponibles en prépa économique ?

Les prépas économiques et sociales sont subdivisées en trois grandes filières : l’option technologique, l’option économie et l’option scientifique. Chacune de ces options correspond à un profil d’étudiant spécifique.

Les prépas économiques option technologique (ECT)

L’ECT est un programme destiné aux titulaires d’un Bac STMG, toutes les spécialités comprises. Il est axé sur des cours de mathématiques, de langues vivantes, d’économie, de management, de culture générale et de droit. Les groupes sont en général composés d’une vingtaine ou d’une trentaine d’étudiants.

Les prépas économiques option économie (ECE)

L’option économie s’adresse, quant à elle, aux bacheliers ES. Elle demande un excellent niveau en mathématiques, d’autant que le programme poursuit celui du bac ES. Cette prépa est également recommandée pour les étudiants qui maîtrisent les matières littéraires, telles que le français, les langues vivantes, la philosophie, l’histoire et la géographie. De plus, une fois en classe préparatoire, l’étudiant aura à poursuivre dans ces disciplines : mathématiques et informatique, ESH (économie, sociologie, histoire du monde contemporain) et culture générale.

Les prépas économiques option scientifique (ECS)

En ce qui concerne l’option scientifique, elle est accessible aux étudiants titulaires d’un Bac S. Les mathématiques constituent la matière principale pour cette classe préparatoire. À celle-ci s’ajoutent des heures de culture générale, de littérature et de philosophie : cette option est adaptée aux étudiants qui maîtrisent autant les mathématiques que les disciplines littéraires.

L’orientation après la prépa est identique pour ces trois options. L’étudiant peut alors se présenter au concours BCE ou à l’Ecricome (écoles de commerce). Le concours BCE permet d’intégrer une vingtaine d’écoles de commerce en France, dont l’école des Hautes Études Commerciales (HEC), l’EDHEC, l’ESSEC ou l’EM Lyon. Le concours Ecricome est, pour sa part, proposé auprès des écoles supérieures de commerce (ESC) en France.

Les étudiants ayant suivi une prépa économique peuvent également se présenter au concours d’entrée à l’ENS Paris-Saclay, dans le département économie-gestion. De même, les concours proposés par les IEP (Instituts d’études politiques) et par le Celsa (en L3 information et communication) sont accessibles aux étudiants qui ont choisi une option scientifique ou économie. Ceux en option scientifique peuvent également intégrer l’École Nationale des Statistiques et de l’Administration Economique (ENSAE), alors que les étudiants en option économie peuvent postuler à l’École militaire de Saint-Cyr.

Pourquoi s’inscrire en prépa économique ?

La prépa économique est la voie qui permet d’accéder à une place dans les grandes écoles de commerce et de management. Ces écoles proposent en effet un concours très sélectif, où seuls les meilleurs profils sont sélectionnés. Les enseignants en classe prépa accompagnent l’étudiant pour qu’il développe la rigueur attendue par ces écoles supérieures. En ce sens, la prépa se distingue largement des cours particuliers.

En effet, la prépa économique constitue davantage un cursus qui permet aux étudiants de développer des qualités humaines. Par le biais du programme, du suivi, des tests et des exercices réalisés, les enseignants vont les aider à développer leur capacité d’analyse et de synthèse, leur sens de l’effort et leur goût pour les études. Dans le même temps, la formation favorise l’acquisition de savoirs. Les étudiants auront alors l’avantage de suivre une formation pluridisciplinaire, qui leur permet de maîtriser autant les disciplines scientifiques que les matières littéraires.

Par ailleurs, en raison du potentiel acquis grâce à ces classes préparatoires, les étudiants qui en sont issus sont très appréciés des grandes écoles. Ils se démarquent en effet par leur organisation méthodique, par des connaissances pointues des disciplines scientifiques et littéraires, ainsi que leur excellent niveau de culture générale. Intégrer des CPGE économiques et commerciales, c’est donc faire le choix d’adhérer à une formation d’excellence dont l’efficacité est reconnue. Les enseignants qui s’occupent de ces formations sont souvent des personnes hautement diplômées et très compétentes dans leur domaine. Cela augmente davantage la crédibilité qu’acquièrent les étudiants sortant de ces programmes.

Les compétences et le savoir acquis seront nécessaires aussi bien dans le cadre scolaire et universitaire que dans le monde professionnel. Ces classes préparatoires constituent même un avantage non négligeable que les recruteurs ne manquent pas de prendre en considération.

Comment choisir un établissement pour les CPGE économiques et commerciales ?

Les classes préparatoires économiques sont proposées par des lycées publics et des établissements privés. Le programme mis en avant peut alors se différencier.

Les établissements publics

Les prépas publiques se distinguent par leur formation gratuite : il n’existe aucuns frais à payer, hormis les frais d’inscription. De même, quel que soit l’établissement choisi, à partir du moment où il s’agit d’un lycée affilié à l’État, le programme est identique suivant celui imposé par les autorités compétentes.

Les prépas privées

Bien évidemment, les cours sont payants au niveau des établissements privés. On peut par ailleurs distinguer les établissements privés sous contrat et ceux hors contrat. Les premiers désignent les établissements qui ont conclu un accord avec l’État. Dès lors, ils se trouvent dans l’obligation de suivre les programmes imposés par l’État, identiques à ceux des établissements publics. Le recrutement des enseignants se fait également suivant les modalités fixées par l’État. En général, ils ont donc les mêmes diplômes que ceux des lycées publics.

Les établissements hors contrat, pour leur part, ne disposent d’aucun accord avec l’État. Ils peuvent proposer leurs propres programmes de formation avec l’appui des enseignants qu’ils ont eux-mêmes choisis.

Mais que ce soit au niveau des prépas publiques ou privées, sous contrat ou hors contrat, il est possible de trouver des établissements qualifiés qui se distinguent par un résultat exceptionnel aux concours. Comment faire son choix dans ce cas ?

Différents paramètres peuvent être étudiés afin de se retrouver entre les nombreux établissements qui existent en France :

  • Les frais de scolarité : au niveau des établissements publics, les frais administratifs sont d’une centaine d’euros. Dans les établissements privés en revanche, il faut compter entre 2 000 et 8 000 euros l’année. Le budget consacré à ces classes préparatoires sera ainsi déterminant.
  • L’encadrement : les prépas privées ont cet avantage de proposer un suivi de proximité et personnalisé. L’effectif dans chaque classe est souvent réduit et les enseignants prennent le temps de discuter avec chaque étudiant. Néanmoins, si l’étudiant est capable de travailler seul, s’inscrire dans une prépa privée n’est pas une obligation.
  • Les résultats aux concours : les étudiants ainsi que les parents ont souvent cette idée selon laquelle les enseignements sont plus qualifiés dans les structures privées. Et pourtant, il suffit de consulter le palmarès des prépas pour constater que certains établissements publics arrivent en tête des classements, avec de très bons résultats. Prépas publiques et privées peuvent ainsi fournir le type de formation répondant aux exigences des écoles supérieures. Consulter le palmarès des prépas s’avère dans ce cas utile pour trancher.
  • Les horaires : en prépa publique, les étudiants suivent des horaires hebdomadaires prédéfinis. Les établissements privés misent en revanche sur la flexibilité de façon à s’adapter à la disponibilité des étudiants. Les horaires et le programme sont modulables suivant le niveau et les besoins de ces derniers.
  • Le niveau d’entrée exigé : la note minimum requise est souvent plus élevée dans les établissements prestigieux. Avec un niveau moyen, il faudra donc se tourner vers des prépas moins cotées.
  • La situation géographique : au moment du choix, il faut réfléchir aux déplacements à réaliser. Un établissement proche de son domicile reste toujours un avantage pour l’étudiant.

Le choix de l’internat

Certains lycées proposent l’internat pour les étudiants en classe préparatoire. Ceci peut être bénéfique pour ceux qui sont reçus dans un établissement loin de leur domicile. D’ailleurs, l’internat offre aux étudiants un cadre propice au travail, où il règne une véritable ambiance d’étude. Ils peuvent donc mieux se concentrer sur le projet qu’ils entreprennent, avec le soutien de leurs collègues qui ont le même objectif qu’eux. Néanmoins, certains supportent mal la séparation avec les parents ou la vie en collectivité. Aussi, avant de faire ce choix, il faut réfléchir au mode de vie qu’il implique.

Mais pour ceux qui sont prêts à vivre en tant qu’internes, le choix pour cette option doit se faire au moment de l’inscription, d’autant que les places sont souvent limitées.

Comment s’inscrire en prépa économique ?

L’inscription pour les CPGE économiques et commerciales se fait via la plateforme de Parcoursup, pour les lycées publics et privés sous contrat. Le recrutement est réalisé d’une manière globale, au même moment pour tous les établissements concernés. L’étudiant dispose de 10 vœux, une candidature avec choix d’internat sera toutefois considérée comme 2 vœux. Pour cette inscription, le candidat doit fournir ses bulletins de notes pour la classe de 1re et de Terminale. Parfois, une présentation du profil de l’étudiant par le professeur principal ou les avis motivés des enseignants seront également demandés.

Tous ces dossiers seront examinés soigneusement par les établissements choisis. Ils vont en premier lieu s’attarder sur les notes : une bonne moyenne sur les matières principales (les mathématiques notamment) augmente ainsi les chances d’admission. Toutefois, bien qu’il s’agisse de filières scientifiques, les notes des matières littéraires seront également prises en considération. Un candidat qui se présente aux prépas économiques doit ainsi avoir obtenu des notes suffisantes dans les matières littéraires et scientifiques.

L’évolution de l’étudiant pendant ses années de lycée sera également prise en compte, tout comme les appréciations des enseignants, qui permettent aux recruteurs de mieux appréhender le profil du candidat. Le classement, les moyennes, le niveau en classe, rien ne sera laissé au hasard. Ces mêmes procédures de sélection seront appliquées avec les classes préparatoires privées hors contrat. La date des sélections sera cependant différente de celle des classes préparatoires publiques et des privées sous contrat.

Ceci peut toutefois être un avantage pour l’étudiant et lui donner la possibilité de se rattraper dans un autre établissement si ses premières candidatures sont refusées, mais à condition d’avoir le budget nécessaire. En effet, certains établissements peuvent demander le versement d’un acompte au moment de l’inscription. Il faudra cependant se renseigner auprès de l’établissement concerné pour éviter de dépasser les délais prévus pour l’inscription.

À l’issue de ses classes préparatoires, et à condition d’avoir réussi son concours, l’étudiant peut directement s’inscrire pour les épreuves des concours d’entrée des grandes écoles, et suivre par exemple un parcours de Master s’il choisit d’intégrer HEC. Il peut également changer d’orientation : avec le rythme à suivre et les exigences demandées, certains étudiants peuvent en effet abandonner. Mais rien n’est perdu ! Après la première ou la deuxième année de prépa économique, l’étudiant peut poursuivre son parcours à l’université, dans une filière économie-gestion, administration économique et sociale, ou économie et management.

En cas de réorientation, il va directement passer en deuxième ou troisième année de Licence, grâce aux conventions mises en place entre les lycées et les universités. Pour ceux qui poursuivent leurs classes préparatoires et le parcours en écoles de commerce et de management, ils peuvent plus tard exercer dans des métiers liés au commerce, à la finance, à la gestion d’entreprise et au management.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s