Comment devenir étudiant à HEC ?

Après votre Bac, vous ambitionnez de fréquenter une grande école de commerce, et pas n’importe laquelle puisque vous visez HEC Paris ? Cette école trône depuis bien des années au premier rang des écoles de commerce en France, et est troisième au niveau international. D’ailleurs, elle accueille des étudiants du monde entier, jusqu’à 96 nationalités différentes dans ses effectifs. Avec ses 130 ans d’existence, HEC est réputée notamment pour sa très rigoureuse sélectivité quant aux profils des étudiants, la qualité de son enseignement ainsi qu’un choix d’entreprises partenaires garantissant d’excellents débouchés pour chaque promotion. Si vous ambitionnez une haute carrière dans le domaine du commerce et du marketing, vous pouvez vous orienter dès vos années de lycée vers HEC.

À travers cet article, nous vous donnons toutes les informations pour devenir étudiant à HEC.

Pourquoi intégrer HEC ?

Les Hautes Écoles de Commerce forment les étudiants aux méthodes de management, de marketing et de commerce international. Futurs leaders, entrepreneurs, commerciaux et traders les plus compétents sont issus de ces cursus prestigieux, dont l’entrée est soigneusement contrôlée par un concours d’admission particulièrement difficile. Si vous avez de l’ambition, que vous souhaitez faire une carrière de premier plan dans le marketing ou dans les hautes sphères du leadership, HEC vous tend les bras.

Un large éventail de possibilités après la formation

Faire le choix de HEC vous assure un taux d’employabilité extrêmement élevé. Secteur privé, secteur public, institutions françaises et internationales accueillent les sortants de HEC avec un véritable pont d’or : la réputation de l’école et la qualité de l’enseignement qui y est dispensé vous ouvriront de très nombreuses portes. Les bancs de HEC ont d’ailleurs vu passer de nombreux dirigeants d’entreprises de renom dans le monde entier.

Le champ des possibles est d’autant plus vaste quant aux domaines auxquels vous pourrez vous spécialiser : le marketing, le commerce, la culture, la gestion, les banques et les assurances, la finance, la communication…

Une formation axée sur la pratique

Dans les HEC, l’équilibre entre les cours théoriques et la pratique est respecté de manière à ce qu’à l’issue de la formation, le monde du travail soit déjà familier à l’étudiant. Les stages dans des entreprises de prestige (souvent partenaires de l’école) sont obligatoires dans ce cursus, tout comme les jobs d’été aussi instructifs que prestigieux, ainsi que les missions humanitaires.

Les opportunités de hautes carrières qui vous sont offertes rien que par l’école se comptent au nombre de 22 000 environ, en plus des possibilités extérieures.

Obtenir un diplôme ayant une valeur à l’international

En poursuivant vos études dans les HEC, vous justifierez à terme d’une double expertise sanctionnée par un double diplôme de renommée mondiale. En effet, vous aurez la possibilité de suivre un double cursus qui assurera de manière générale votre accès à des entreprises de renom à la fin de vos études.

HEC, le sésame pour l’entrepreneuriat

Si vous souhaitez monter votre propre affaire et rejoindre les rangs des entrepreneurs qui ont innové dans leur domaine, HEC peut vous fournir le meilleur bagage théorique et pratique.Si devenir salarié d’une entreprise aussi prestigieuse soit-elle, ne vous séduit pas forcément, l’école vous forme à percevoir le travail en entreprise non comme une fin en soi, mais plutôt comme un tremplin pour entreprendre.

Les plus téméraires n’hésitent d’ailleurs pas à choisir cette voie dès l’obtention de leur diplôme, car cela est parfaitement possible ! D’autant plus que HEC prévoit des programmes et des événements permettant à ses étudiants de développer leur esprit d’initiative et d’éveiller cette soif d’entreprendre.

Les conditions d’accès à HEC post-bac

HEC prévoit 3 voies d’admissions possibles pour les candidats qui désirent poursuivre de hautes études en son sein. Il s’agit de l’admission par classes prépa des voies Économie, Scientifique, Technologique et Littéraire, l’admission parallèle en 1re année du cycle Master M1 pour les étudiants qui justifient déjà d’une Licence, ainsi que de l’admission par double diplôme français avec les écoles partenaires. Attention, HEC Paris ne prévoit pas encore de formation post-bac, vous devrez effectuer votre Bachelor ou votre BBA au sein d’une école post-bac.

Si vous êtes dans la phase post-bac, les 2 choix qui s’offrent à vous sont soit d’intégrer une CPGE afin de préparer votre admission aux HEC, soit de vous faire admettre par voie parallèle. La voie CPGE est la plus communément suivie, bien que très difficile, tandis que l’admission parallèle se fait uniquement sur dossier : elle est encore plus rigoureuse et ne retient que très peu d’élus.

Afin de déterminer le choix de votre prépa, nous vous livrons alors les quelques critères à prendre en compte.

Comment s’orienter dès les classes de Première et de Terminale ?

Depuis la mise en œuvre de la réforme du Bac, tous les élèves suivent un Tronc commun d’enseignement de la première à la Terminale. Dans ce cadre, vous avez la possibilité de choisir 3 spécialités en classe de Première, puis, 2 spécialités en Terminale. Pendant votre dernière année de lycée, vous aurez également la possibilité de choisir une option facultative de 3 heures en Mathématiques expertes, Droits et Grands enjeux du Monde Contemporain, ainsi que Mathématiques Complémentaires.

Dans le cadre de cette réforme, si vous désirez intégrer une école de commerce, nous vous recommandons d’inclure l’option Mathématiques dès la classe de première. Cela optimisera vos chances d’intégrer la prépa HEC ou une Khâgne B/L.

Ensuite, arrivé en Terminale, il est fortement recommandé de choisir l’option Mathématiques Complémentaires ainsi que la spécialité Mathématiques. L’idéal serait de faire Mathématiques Expertes en option supplémentaire. Dans ce cas, nous vous conseillons de suivre un programme de cours particuliers pour optimiser vos chances de réussite.

Admission par les classes préparatoires HEC ou EC

Cette modalité d’admission s’adresse aux étudiants justifiants de 2 années dans une CPGE (titulaires du diplôme du Baccalauréat). Vous pouvez vous présenter au concours HEC que vous soyez issu d’une prépa EC ou d’une prépa littéraire.

En ce qui concerne le concours, vous aurez le choix entre 4 options : scientifique, technologie, économique, et lettres et sciences humaines pour les étudiants issus de khâgnes. Vous serez alors évalué dans le cadre d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale. Ces concours sont particulièrement difficiles et déterminent si un étudiant peut entrer à HEC ou non.

Admission par voie parallèle

En choisissant cette voie, vous aurez entamé 3 années d’études dans une école post-bac pour obtenir un Bachelor ou BBA. Dans ce cas, vous suivrez le cycle Master ou M1 si vous êtes reçu.

Cette modalité d’admission s’effectue sur sélection de dossiers d’excellence, et notamment en fonction de vos diplômes Post-Bac, vos notes et votre moyenne académique, les résultats à vos tests d’aptitudes en anglais, et également ceux au GMAT, TAGE MAGE ou GRE. Autant dire que votre profil doit être exceptionnel pour retenir l’attention du jury.

Préparation du concours d’entrée en HEC

Le concours d’entrée en HEC se compose d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale. Les deux années de cycle préparatoire sont consacrées à inculquer les méthodes, les techniques et la méthodologie des concours HEC, ainsi qu’à former le futur candidat au mode de pensée de l’école. Cependant, les grandes écoles n’admettant que les profils les plus prometteurs, il est très important de travailler tous les aspects de sa candidature au lieu de se focaliser sur une simple note d’examen. On n’attend pas de vous du bachotage, mais une réelle démonstration de vos capacités.

Travaillez toutes les matières

Même si les coefficients des matières scientifiques sont nettement plus élevés que ceux des langues, ne laissez aucune matière de côté. Il est important que vous maîtrisiez d’autres langues, notamment l’anglais qui est très utilisé dans les HEC.

Établissez un planning de révisions

En plus de vos cours en CPGE, il va de soi que vous devrez réviser intensivement chez vous. Pour ce faire, vous pouvez utiliser tous les moyens disponibles : ouvrages, programme de cours par internet, annales… Nous vous conseillons également de travailler en groupe avec vos camarades de classe et de définir des horaires de révisions pour chaque matière. Ce sont des méthodes qui portent toujours leurs fruits ! Attention toutefois à ne pas trop diversifier les sources, car cela peut occasionner de la confusion. Le corps enseignant rigoureusement sélectionné des classes préparatoires sera particulièrement apte à répondre à vos questions.

Habituez-vous au système de notation de la prépa

Rentrer en CPGE après le Bac est souvent déstabilisant : la masse de travail est bien plus importante que celle à laquelle vous vous êtes habitué au lycée. Le rythme effréné des cours peut générer du stress et vos notes baisseront, même si vous étiez bon élève : pas de panique, vous n’avez pas perdu de compétences, c’est le niveau global qui a augmenté. Ne vous focalisez pas sur les aspects négatifs, et faites en sorte de toujours atteindre la moyenne générale, voire de la dépasser.

Soyez au fait des actualités

Pour intégrer HEC, vous devrez justifier d’une excellente culture générale, alors tenez-vous régulièrement informé des actualités nationales et internationales. Documentez-vous, lisez beaucoup, et n’hésitez pas à recourir à des formats originaux comme les podcasts par exemple. On n’attend pas de vous de répéter bêtement les titres du 20 heures, mais bien de fournir une analyse socio-économique ou géopolitique pertinente.

Combien cela coûte-t-il d’étudier à HEC ?

Être étudiant HEC nécessite la prévision d’un budget pour toute la durée du programme d’enseignement. Celui-ci devra couvrir les frais de scolarité, les frais de services aux étudiants et de suivi administratif, ainsi que les frais de vie si l’école est située loin de chez vous : internat, appartement étudiant, campus, repas, etc. Ces frais varieront en fonction de votre situation et de l’école choisie.

Si vous avez choisi la voie Prépa

Si vous comptez intégrer l’école par la voie prépa, vous suivrez un programme qui s’étend sur 3 années. Dans ce cadre, vous pouvez également choisir de réaliser un projet professionnel d’un an au sein d’une entreprise entre la première et la seconde année de votre Master.

Le coût total des droits de scolarité se situe entre 7200 et 47 550 euros selon les différents établissements. Ce budget comprend notamment les frais de scolarité, le suivi administratif ainsi que les services aux étudiants.

Si vous avez été reçu en admission parallèle

Les frais de scolarité des étudiants en admission parallèle sont fixés en fonction non seulement de votre situation sociale, mais également selon que vous soyez ressortissants d’un pays de l’UE ou non. Dans le premier cas, vous aurez à payer entre 4 800 euros et 36 500 euros, et si vous êtes étranger, les frais de scolarité seront compris entre 4800 et 39 700 euros.

Les aides possibles pour le financement de vos études

De nombreux dispositifs ont été mis en place par les écoles pour vous permettre d’alléger vos frais de scolarité par le biais de bourses d’excellences. En fonction de son montant, cette bourse vous donnera accès à une exonération de 20 à 100 % de vos frais de scolarité.

Les bourses sur critères sociaux

Il s’agit notamment de bourses sur critères sociaux proposées chaque année par la fondation HEC et qui s’adressent principalement aux étudiants dont la situation sociale le justifie : éloignement du domicile familial, le nombre des enfants à charge ainsi que les revenus des parents. Le calcul du montant de la bourse s’effectuera de ce fait sur la base d’un barème de ressources en euros.

Pour savoir si vous pouvez prétendre à une bourse sur critères sociaux, vous pouvez trouver des simulateurs en ligne.

Les bourses d’excellence

Pour bénéficier de ces bourses au mérite, vous devez avoir obtenu une mention Très Bien ou Bien au Bac, être en seconde année de prépa, ne percevoir aucune autre bourse et être inscrit au concours HEC. Vous pouvez déposer une demande de bourse en première année de CPGE sous certaines conditions et avec l’appui de votre lycée. Ce type de bourse est rarement accordé, et seulement aux meilleurs dossiers.

Au total pour l’année 2019, ce sont 250 bourses qui seront distribuées aux étudiants. Le montant de celle-ci peut atteindre les 800 euros.

Contracter un prêt étudiant

La souscription à un prêt étudiant peut être un moyen de financer vos études. HEC collabore avec de nombreuses banques partenaires pour vous faire profiter d’un taux préférentiel. Le montant de ces prêts peut atteindre les 60 000 euros dans certains cas à hauteur de 0,8 %. Les banques n’hésitent pas à prêter à un étudiant HEC prometteur, car elles ont la garantie que celui-ci sera vite employé et pourra aisément rembourser son prêt.

Si vous êtes intéressé par ce type d’aides, sachez que l’école organise chaque année des forums d’information. N’hésitez pas à y assister pour vous renseigner à propos des conditions d’éligibilité ou des modalités de remboursement du prêt étudiant.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s